Généalogie de José CHAPALAIN


 

 

Retour Personnages de Douarnenez

 

Décès de Yan Balinec

le 08/08/209 à Douarnenez hôpital d’une pleurésie

 

Le Télégramme.com

Douarnenez.Décès du poète écrivain Yan Balinec

11 août 2009

Le poète écrivain douarneniste Yan Balinec vient de décéder à l'âge de 81ans. Rétif à tous les dogmes et embrigadements, il laisse une oeuvre assez restreinte (une petite vingtaine de livres), assez difficile d'accès, marquée par une quête spirituelle permanente. À Douarnenez, son style élégant et alerte, sur son vélo ou sa vieille moto, faisait partie du paysage

 

 

Agence Bretagne Presse du 16/08/09

Kenavo Yan

Disparition

De notre correspondant : Louis Gildas

Publié le 10/08/09

DOUARNENEZDepuis plusieurs mois on te savait aux prises avec la maladie, on te savait... mais nous avions néanmoins confiance, confiance en toi, confiance en ta joie de vivre, confiance en ton humour, confiance en ton talent...Confiance quoi ! Las têtes bien légères étions nous, l'Ankou a eu le dernier mot... Fidamdoue l'Ankou a toujours le dernier mot ! Mais qu'il se tienne bien, aujourd'hui lundi à 15 h 30 nous serons tous là , à Douarnenez, en l'église du Sacré Coeur pour te dire combien on t'aimait combien ta pipe, Pegase et toi vont nous manquer... Tu sais Yan le paradis des poètes en stop ça marche aussi... Kenavo Yan, kenavo barzh brav... Gweltaz ( photo Yan Balinec D.R.) ■

Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Bretagne Hebdo, Armor magazine et Ouest France, Les Terroirs de France, AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord, L'Express

 

 

Répertoire des auteurs de théatre

 

Yan BALINEC

 

 

Né en 1948 à La Flèche, Sarthe
Après ses études au Prytanée militaire puis au séminaire de La Flèche, il choisit la voie du juste milieu au bord du vieil océan, à Douarnenez où il cultive les Muses de son jardin intérieur (car tous les arts l'intéressent).
Il publie son premier ouvrage aux Editions Mondiales Le faux pli du drapeau, journal d'un objecteur de conscience et cri de l'écriture contre l'apprentissage de la guerre. Il signe un contrat avec les Editions Mondiales qui éditent ensuite Judickaël histoire mythique d'un roi de Bretagne.
Sans négliger la musique, la peinture, ses recherches sur l'orfèvrerie celtique et son symbolisme (expositions de bijoux à Brest, Nantes, Paris), il continue d'écrire : essais, contes, paraboles, poésie, plusieurs pièces de théâtre jouées à Paris et au festival d'Avignon.
Quelques voyages marquent sa quête spirituelle : l'Egypte (Abou Simbel au bord du Nil), les Indes (rencontre avec le Dalaï Lama fuyant Lassa), l'Europe centrale, berceau des Celtes.
Il redescend dans la vallée pour mener quelques combats non violents contre la centrale nucléaire de Plogoff, pour la défense des mers, des côtes et des esprits.
Il aimerait encore écrire les chants de la terre plutôt que ses lois, redonner le sens de la vie prise comme oeuvre d'art et âme aux habitants de ce monde tant qu'il tournera...

 

 

http://www.skoluhelarvro.org/culture-bretagne/ecrivains/ecrivain_biographie?no=40

 

BALINEC Yan : Né à La Flèche. A exercé la profession de prothésiste-dentaire à Douarnenez où il réside. Spécialiste de l'orfèvrerie celtique, et notamment des objets en bois incrustés d'étain. A publié un roman : Le Faux pli du drapeau (éd. Mondiales, 1954) ; des contes : Judickaël (éd. Mondiales, 1961), Dalc'homp Plogo ! (Bélénos, 1983) ; deux recueils poétiques : Pondérales (An Amzer, 1991), Chair Ame (Remuage, s.d.) ; des pièces de théâtre : Droits d'Asile, Jacob Boehme ou le Cordonnier du Ciel, La Nuit des colleurs… et des essais. Balinec affectionne le vers court et la rime, une forme qui l'apparente dans le meilleur des cas au Corbière parisien. Il a obtenu, en octobre 2000 le Prix du Patrimoine de Bretagne pour ses Bois incrustés d'étain en pays celtiques, aux éditions Remuage